Présentation dermite ocre

La dermite ocre est l’une des affections cutanées qui touchent les membres inférieurs de l’Homme. Même si elle n’est pas très courante, cette pathologie atteint un nombre important de personnes. En plus de son caractère non confortable, elle peut aboutir à des complications très désagréables lorsqu’elle est mal traitée. Mais quelles en sont les causes ? Comment se manifeste-t-elle et existe-t-il des traitements contre cette pathologie ? Vous trouverez dans notre article la réponse à ses différentes questions.

 

Description et causes de la dermite ocre

dermite ocre

Encore appelée dermite ocre des jambes ou angiodermite pigmentée, la dermite ocre est une affection purpurique. Autrement dit, elle se traduit par le passage dans le derme d’une substance de couleur rouge ou plutôt ocre, entrainant une pigmentation de la peau.

Le passage de la substance ocre au niveau du derme est causé par la rupture des capillaires qui entraine la sortie massive du sang. Alors, le fer contenu dans l’hémoglobine est libéré et se dépose petit à petit dans le tissu cutané. Une fois concentrée, cette dose de fer prend une coloration ocre. C’est ce qui explique le qualificatif « ocre ». Généralement, la rupture des capillaires se produit suite à des affections comme la varice ou la phlébite. On peut donc dire que la dermite ocre est causée par ces affections.

 

Symptômes et complications

La dermite ocre se manifeste par l’apparition progressive des tâches de couleur ocre. Ces tâches dont nous avons expliqué la provenance plus haut se logent au niveau des chevilles ou plus généralement à la partie inférieure de la jambe. Sur la dermite ocre photo que nous avons jointe, vous pouvez observer plus facilement comment se présentent les tâches décrites. Aussi, on peut remarquer qu’elle peut apparaître sur une seule jambe comme sur toutes les deux. Pour ce qui est de la taille des tâches, elle dépend du niveau d’évolution de la pathologie.

dermite ocre

Même si l’angiodermite pigmentée ou n’évolue pas vers des complications, il faut savoir que cela peut arriver lorsqu’on ne prend pas soin du malade ou que l’affection n’est pas correctement soignée. Dans ce cas, elle peut être à la base d’une infection bactérienne grave. Elle peut également entrainer un ulcère de la jambe. D’ailleurs, elle est certaines fois classée dans la catégorie des maladies ulcéreuses. Par ailleurs, cette affection peut provoquer une atrophie cutanée, c’est-à-dire la réduction de l’épaisseur de la peau et partant de là, de sa résistance. Alors, pour toutes ces raisons, il est vraiment important de se traiter convenablement lorsqu’on contracte cette affection.

 

Traitement

Le traitement de la dermite ocre des jambes est basé sur l’antisepsie, c’est-à-dire des méthodes et produits qui ont pour but de détruire les microbes. Ceci est associé à une cure chirurgicale ou médicale veineuse et devrait conduire à la guérison totale de la pathologie (Cliquez-ici pour obtenir plus d’informations sur les traitements disponibles).

En définitive, la dermite ocre ou angiodermite pigmentée est une affection purpurique causée par une rupture de capillaire entrainée par la varice et la phlébite. Mal traitée, elle peut déboucher sur un ulcère, une atrophie cutanée ou encore une infection bactérienne grave. Il est donc conseillé de ne pas négliger cette affection dès qu’elle survient.